• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un accident qui tombe bien...

Un accident qui tombe bien... - Zoe Thibault

J’avais gagné un concours, et j’avais reçu un cadeau assez exceptionnel. Je devais être emmenée dans un avion privé avec une célébrité, puis nous nous envolerions pour un tour de l’Europe. Comme je voulais être parfaitement bien, j’avais suivi un programme pour maigrir. Ensuite, je m’étais promenée dans les rues du centre-ville en quête de nouveaux vêtements. Après avoir totalement changé ma garde-robe, j’avais entrepris d’aller dans un institut de beauté. Cette préparation était si agréable, que je me promis de retourner dans cet établissement. J’étais ressortie de mon heure de massage plus légère, plus sereine. Partir un mois en voyage ne m’effrayait pas, et j’avais hâte de mieux connaître ce chanteur, célèbre dans le monde entier. Partager avec lui des moments si privilégiés serait une expérience inoubliable, je n’en doutais pas. Le jour de m’en aller arriva bien vite.

La veille, je préparais mon appartement pour être sûre que tout était propre et bien rangé. J’étais si énergique, que je mis peu de temps à tout nettoyer. Alors que je passais une dernière fois un coup de chiffon sur mes meubles, je glissais sur le sol encore mouillé. J’avais oublié que le sol n’était pas sec, et je m’étalais de tout mon long. Je sentis mon poignet et ma cheville se tordre. Ensuite, quand je me suis relevée, je sentis que la douleur dans le bas de mon dos était si forte, que je ne pouvais plus marcher. C’était une vraie catastrophe, pour moi. Tous mes rêves s’envolaient et je ne pouvais plus bouger de chez moi.

J’appelais Madeleine, une amie qui a fait des études d’infirmière. Elle vint et me diagnostiqua des foulures au poignet et à la cheville. Pour le dos, elle pensait à un problème musculaire qui passerait avec du repos. J’étais si déçue de ne pas pouvoir partir pour ce séjour, que mon amie tenta de me consoler. Elle vit que cela ne fonctionnait pas et elle appela les organisateurs de mon séjour pour les informer de mon désistement. Elle ne réussit pas à avoir le responsable directement, elle laissa donc un message. Elle resta avec moi pour le souper, et elle m’apporta mon téléphone quand il sonna. La vedette avait eu un empêchement, dû à un ennui de santé, et le voyage était reporté de trois semaines, ce qui me laissait le temps de me remettre tranquillement. Mon moral fut bien meilleur après cette nouvelle.

 

The author:

author

Fana de technologies mais aussi de petits pots de crèmes, Zoé est LA chroniqueuse qui court les 5 à 7 branchés à la recherche de contenu exclusif. Sa vie, qu'elle savoure à chaque instant, la plonge dans le monde des plus intéressantes nouveautés sur le marché. Son blogue vous invite à faire la découverte de ses coups de coeur mais aussi de ses humeurs.