• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Du Canada au Guatemala

Du Canada au Guatemala - Zoe Thibault

Cette année, un de mes amis organise un voyage humanitaire au Guatemala. Tout notre groupe ne pourra pas venir, alors il a été décidé que seules les premières personnes qui lui confirmeront, pourront partir, et je viens d’apprendre que je suis sélectionnée ! Cependant, une participation financière sera demandée, alors je devrai travailler cet été, pour rembourser ce que je vais devoir emprunter. Un de mes oncles qui travaille comme planificateur financier, va m’aider à établir le budget nécessaire, et me donner les clés pour que tout se passe bien.

Mais je dois aussi me concentrer sur le travail que je dois fournir en amont, car je suis chargée de rédiger un exposé sur le Canada, et devrai le présenter au Guatemala. Il y a tant de choses à dire !

Je vais expliquer que le Canada fait partie de l’Amérique du Nord. Que c’est une confédération de dix provinces : Terre-Neuve et Labrador, l’île du prince Édouard, l’Alberta, la Colombie Britannique, le Manitoba, le Nouveau Brunswick, la Nouvelle Écosse, l’Ontario, le Québec, et la Saskatchewan. Cela représente une superficie de neuf millions neuf cent soixante-quinze mille kilomètres carrés. Sa capitale est Ottawa, et les langues officielles sont l’anglais et le français.

Ensuite, je présenterai sa géographie en parlant de son relief, son climat, sa végétation, la composition de ses sols et son hydrographie. Puis, j’aborderai sa population, la façon dont elle se décompose. J’expliquerai les deux peuples fondateurs d’origine française et britannique, et les néo-canadiens de souche. Je parlerai aussi de sa démographie galopante dans les années mille neuf cent cinquante, mais dont le taux de natalité a fortement diminué après mille neuf cent soixante. J’expliquerai aussi que la répartition de la population y est très inégale.

Ensuite, je continuerai en parlant de la profonde transformation de son économie au vingtième siècle ! Le Canada est passé de fournisseur de denrées brutes, telles que le bois ou le blé, à un statut d’état hautement industrialisé. J’évoquerai aussi les sources d’énergie de mon pays. Le Canada est un pays riche en houille blanche avec ses nombreux lacs. Je parlerai de ses fortes dénivellations, et des difficultés techniques dues au climat et aux distances. Il faudra que j’aborde les ressources minérales, car elles sont considérables, que je parle de la pêche en mer, du réseau de transport, de la navigation en hiver. Mais aussi, des échanges et des étroites relations commerciales entre le Canada et les USA.

Je suis très satisfaite d’avoir été retenue pour ce voyage, mais je réalise tout le travail que je dois fournir maintenant. Je n’ai pas une minute à perdre !

 

The author:

author

Fana de technologies mais aussi de petits pots de crèmes, Zoé est LA chroniqueuse qui court les 5 à 7 branchés à la recherche de contenu exclusif. Sa vie, qu'elle savoure à chaque instant, la plonge dans le monde des plus intéressantes nouveautés sur le marché. Son blogue vous invite à faire la découverte de ses coups de coeur mais aussi de ses humeurs.